Les relations virtuelles c'est un style de relation de plus en plus courant à l'ère du numérique, d'Internet, des smartphones ultra sophistiqués et des réseaux sociaux si nombreux. De plus en plus de personnes ont recours à ce type de relations qui s'établit à travers un écran entre deux et plusieurs personnes. Certaines de ces relations existent car les personnes en interaction habitent loin l'une de l'autre, parce qu'elles se sont rencontrées sur Internet, ou pour des tas d'autres raisons d'ailleurs.

Pour ma part, ce n'est aucune des raisons citées ci-dessus qui ont fait que je vive uen relation virtuelle. Attention par relation virtuelle j'entends "parler à une personne par écran interposé et ne jamais la voir en vrai", je ne parle pas d'amour quoique...

Voici mon histoire... La première fois que l'on s'est parlés, lui et moi, c'était pour rire. Avec ma meilleure copine nous nous envoyions des messages à longueur de journée en plus  de nous voir tous les après-midis, c'était une amitié assez forte selon moi. Lui, je le nommerais "Mario" (en dédicace à l'acteur Mario Callas LOL), c'était un ami à elle. Un ami depuis toujours, leurs mères étant amies depuis très longtemps. Ils se voyaient régulièrement, il ne comprenait pas que l'on s'envoie tant de messages elle et moi. Un jour pour s'amuser, ils ont décidé de s'échanger leur téléphone pendant une journée un samedi. Je trouvais ça drôle, elle m'avait déjà parlé de ce mec, ça ne me dérangeait pas d'avoir à lui parler toute la journée. Le lendemain je lui raconterais toute la conversation (je l'appelerais Natacha pour simplifier les choses) et on en rigolerait.

A cette époque, la meilleure année de ma vie jusqu'à présent, je me sentais bien, j'allais bien. Ma vie était simple, je m'amusais, je rigolais, je profitais de la vie et c'était trop génial. Je n'avais donc aucune appréhension à parler à Mario.

Donc ce fameux samedi est arrivé, c'est lui qui a envoyé un premier message. Bien sûr je lui ai répondu, je ne me disais pas "mon Dieu je dois parler à un mec toute la journée, je ne le connais même pas". Non je me disais rien, je prenais les choses comme elles venaient et avec le sourire. On s'est parlés toute la journée. Ca peut être dingue étant donné que nous ne nous connaissions pas. J'avoue je ne savais pas comment il fallait se comporter avec un mec, donc je ne me suis pas assez interessée à lui. Si c'était à refaire je le ferais. On s'est parlés de tout et de rien. On a parlé d'elle aussi. Après tout c'était le seul sujet que nous avions réellement en commun. J'étais persuadée qu'il avait des vues sur elle, tous les mecs l'aimaient et l'aiment d'ailleurs. J'avais raison, elle lui plaisait.

C'est ainsi que notre relation virtuelle a commencé. C'était une relation virtuelle par messages. Ettant donné que ça avait été cool de lui parler toute la journée je lui avais dit qu'il pouvait prendre mon numéro si il voulait. C'est vrai je ne parlais pas à beaucoup de gens, ce mec me semblait cool alors pourquoi pas se parler de tant à autres ? Il était d'accord, seulement Natacha n'a pas voulu qu'il prenne mon numéro. Elle l'a mal pris. Pourtant ce n'était pas du tout parti d'une mauvaise intention. Je ne pense pas qu'elle avait des sentiments pour lui, ni rien. Elle ne voulait simplement pas qu'il ai mon numéro.

Par la suite, Natacha et Mario continuaient à s'échanger leur téléphone le samedi soir. C'était vraiment cool, j'adorais parler par messages avec Natacha mais ça changeait. Un mec ce n'est pas comme une fille et c'était bien de parler à quelqu'un d'autre. J'ai donc essayé une ou deux fois par la suite d'avoir son numéro à lui. Je précise, ce n'était pas pour courir après lui. Les deux fois ou j'ai demandé son numéro c'était dans des situations ou j'étais morte d'inquiétude pour Natacha. J'aurais simplement voulu que Mario me donne de ses nouvelles... Il ne m'a jamais donné son numéro. Dans quelques mois cela va faire six ans que l'on s'est parlés pour la première fois et je n'ai toujours pas son numéro. Lui il a le mien mais moi non... Je vous assure que s'attacher à quelqu'un, mais ne lui parler que virtuellement c'est difficile. On a l'impression de ne jamais  connaître vraiment la personne, et ne pas avoir ne serait-ce que son numéro de portable conforte le fait que ça soit une relation virtuelle, que pour lui notre relation n'est pas "comme les autres". C'est douloureux.

Etant donné que six ans de relation c'est énorme, je pense rédiger plusieurs articles à ce sujet. Simplement parce que ce genre de relation n'est pas ordinaire, qu'il y a du positif mais aussi des tas de doutes, de peine, de remise en question. Je ne peux parler ouvertement à personne de cette relation, même à Natacha. Et j'aimerais en parler, poser les choses et reléchir, faire le point sur cette relation qui n'est pas facile à vivre. Pouvoir enfin écrire mes doutes sans être jugée.

SI vous venez de lire cet article et que vous avez vécu ce genre de relation n'hésitez surtout pas à laisser un commentaire. Je serais ravie de savoir comment se passe cette relation et même de savoir si vous aussi vous avez des doutes parfois.

Merci d'avance !